TOC du couple: comment arrêter de douter de son couple ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Douter en permanence et de façon obsessionnelle de son couple peut être à l’origine d’un profond mal-être : on parle de Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC) du couple. Vous avez probablement été heureux dans votre couple.

À un moment donné, vous avez commencé à vous poser des questions : sommes-nous vraiment faits l’un pour l’autre ? S’intéresse-t-il/elle à quelqu’un d’autre que moi ? M’a-t-il/elle déjà trompé ? Autant d’interrogations qui ne font que gâcher votre relation. Alors, comment arrêter de douter de son couple ?

TOC du couple: comment arrêter de douter de son couple ?

3 méthodes pour dire stop aux TOC du couple

Arrêter de douter en se rassurant mutuellement

Il est important dans un couple de ne pas garder les pensées pour soi, qu’elles soient négatives ou positives. Il est donc nécessaire de commencer par exprimer vos craintes le plus clairement possible en discutant avec votre partenaire sur un ton calme. Si vous ne le faites pas, vous ruminerez des pensées qui ne feront que renforcer votre doute.

Exprimez donc le fait que vous avez besoin d’être rassuré·e sur un ou plusieurs points précis de votre relation et demandez-lui de vous épauler. La discussion devrait vous permettre de chercher des solutions ensemble afin de trouver comment vous libérer de vos doutes.

Après cela, privilégiez des moments d’affection et de tendresse. Ils devraient contribuer à vous apaiser et à dissiper toute forme de doute. Pour encourager votre partenaire, rassurez-le également en lui disant que vous appréciez ses efforts lorsque vous constaterez que son comportement s’est amélioré.

Dire stop au toc en trouvant et en résolvant leur causes

Il est essentiel de connaître les causes profondes d’un problème si on veut le résoudre au mieux. C’est pourquoi il faut réfléchir aux situations qui sont à l’origine de ce doute obsessionnel. Si vous arrivez à les identifier, tentez de nuancer et de relativiser sur ces questions en remettant en cause vos opinions. Le doute peut avoir un impact négatif sur votre vie.

Alors, parfois il faut dire stop aux pensées négatives et se distraire en se concentrant par exemple sur une activité passionnante.

Si jusque-là votre doute persiste, cherchez à savoir s’il existe des éléments probants, des preuves ou indices justifiant le renforcement de votre doute. Toutefois, si vos doutes vous mènent à des preuves de manipulation, de mensonges, de tromperie…, vous devriez vous interroger sur la décision que vous allez prendre : rompre ou tenter de comprendre pourquoi votre partenaire agit de la sorte.

Vous pouvez aussi consulter un thérapeute tous les deux. Un spécialiste pourrait vous aider à résoudre votre problème.

Avoir des pensées positives sur vous et votre couple pour arrêter les troubles

Les pensées positives sont importantes tant envers votre propre personne qu’envers votre couple. Il est inutile de penser qu’on a un couple moins solide ou moins amoureux qu’un autre. Chaque couple et unique et connaît ses propres réalités. Prenez aussi le temps de vous valoriser personnellement, de vous rappeler à quel point vous êtes formidable, intelligent·e, doué·e en cuisine, aimant (e)…

Pour maintenir ses pensées positives et les laisser avoir un bon impact dans votre vie, il est essentiel de vous éloigner de certaines personnes. Celles qui font toujours des critiques négatives sur vous ou sur votre couple, ou qui vous comparent souvent à d’autres personnes ou à eux-mêmes.


Lisez aussi:

Test pour savoir si je suis dans la dépendance affective ?

Trouble d’attachement affectif aux objets: que faire ?