Le perver narcissique est un manipulateur dans le couple

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La présence d’un pervers narcissique dans une relation la rend toxique. Si vous commencez à vous poser des questions sur la réelle nature de votre conjoint, cela veut dire que votre quotidien amoureux commence à vous peser. Voici quelques comportements de pervers narcissique qui vous permettront d’y voir plus clair.

Le perver narcissique est un manipulateur dans le couple

Les caractéristiques d’un pervers narcissique en couple

Manipulateur

La caractéristique commune de tous les pervers narcissiques est leur grande capacité à changer de visage. Ils font preuve d’attitudes contradictoires et oscillent entre plusieurs comportements. Le pervers narcissique peut être doux et aimant, puis devenir la minute d’après colérique, autoritaire et vindicatif.

Il crée facilement le doute et la confusion dans l’esprit de sa victime qui a du mal à le comprendre. Cette dernière se laisse donc attendrir et manipuler. Tout est feint chez lui : sa fragilité, son calme, sa gentillesse et même sa sociabilité.

Sadique

Il instaure la manipulation affective dans chacun de ses échanges affectif et amoureux. Cela se justifie par le fait qu’il considère son conjoint comme un jouet entièrement à sa disposition. Il s’agit d’une jouissance sadique qui se traduit par un manque total d’empathie et l’inconscience de ses actes.

Pour atteindre sa victime et la garder sous sa coupe, il se sert de la fragilité et des plus grandes peurs de cette dernière. Il retourne avec facilité les situations à son avantage et ne peut s’empêcher de faire culpabiliser son conjoint. Le mensonge, les critiques et le dénigrement font intégralement partie de son attirail de perversion narcissique.

Prédateur

Il faut savoir que le pervers narcissique ne vit pas, il est en permanence en mode survie. C’est ce qui explique son attitude de prédateur. Il a un besoin presque vital de détruire le potentiel et la joie de vivre de son conjoint pour faire triompher sa vacuité maladive. Plus il se sent vide, plus il veut éteindre sa victime pour mieux étendre sur elle son pouvoir.

Dominateur psychologique

Il commence par inculquer sa vision des choses à sa victime. Il procède ensuite à un ensemble de dénigrement ou de chantage affectif et émotionnel pour lui faire comprendre et accepter un certain nombre de choses.

En d’autres termes, il modèle la psychologie et le psychisme de sa victime selon le sien. Cette dernière perd progressivement ses repères et ses capacités de réactivité. Son sens du discernement disparaît et elle doit toujours se référer à son bourreau psychologique. Plus la souffrance psychique de sa victime est intense, plus le pervers narcissique se sent victorieux.

Éternel insatisfait

Le pervers narcissique n’est jamais satisfait par les actes de sa victime et ne ressent pas de joie de vivre. Il est donc constamment jaloux du bonheur et de la joie des gens autour de lui. Son état d’insatisfaction chronique se révèle bien souvent par son agressivité et la violence de ses mots.

C’est ainsi qu’il arrive à surmonter le vide et la peine constante qui l’anime. Sachez que le manipulateur est incapable d’aimer, en dépit de ce qu’il peut dire.

En définitive, les pervers narcissiques sont de grands incompris de la société. Si votre partenaire est un manipulateur, tournez-vous rapidement vers les membres de votre famille ou recherchez l’aide d’un psychologue. Si vous restez dans l’inaction, vous risquez de ne jamais pouvoir vous sortir de cette spirale infernale. Soyez prudents.


Lisez aussi:

Le dépendant affectif est souvent un manipulateur

Obsession amoureuse après une rupture: comment lâcher prise?