Attachement affectif excessif: comprendre la psychologie

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’attachement à une personne ou à une chose reste un sentiment positif a priori. Cependant, ce sentiment peut causer bien des ennuis lorsqu’il devient excessif. C’est ainsi qu’il existe certaines personnes qui font preuve d’un attachement affectif excessif envers d’autres personnes.

En quoi consiste cet attachement affectif excessif ? Que se passe-t-il exactement dans la tête de la personne affective dépendante ? Trouvez les réponses à ces questions dans les lignes suivantes !

Attachement affectif excessif: comprendre la psychologie

Attachement affectif excessif : de quoi s’agit-il concrètement ?

D’une façon générale, il s’agit du fait pour une personne, de ne pouvoir rien faire sans son compagnon ou sans son conjoint. Ainsi, la personne concernée se trouve psychologiquement dépendante d’une autre personne à qui elle porte un attachement excessif.

Il s’agit également pour une personne de vouloir à tout prix être aimée. Cette personne a constamment besoin de se sentir aimée, protégée. Elle a ainsi besoin de sentir qu’elle est au centre du monde et qu’on lui porte une attention particulière. C’est la raison pour laquelle les personnes dépendantes ont du mal à être autonomes. Elles ont besoin en permanence d’être épaulées.

Que se passe-t-il dans la tête de la personne dépendante ?

Le trouble affectif excessif relève du domaine de la psychiatrie. Ceci dit, ce sont ces professionnels qui sont à même de comprendre les motivations ainsi que les pulsions de la personne dépendante. Cependant, de nombreuses études ont montré que la plupart des personnes dépendantes présentaient des signes psychologiques similaires.

En effet, ces personnes ont une crainte permanente du célibat et de la solitude. Elles sont incapables de se rassurer elles-mêmes. Dans la plupart des cas, elles doutent en permanence de l’affection de leur conjoint ou partenaire.

C’est ainsi qu’elles peuvent développer des idées obsédantes qui peuvent leur nuire. Il s’agit de personnes impulsives qui ont une considération et une préoccupation exagérée pour leur relation avec l’autre.

Quels sont les signes de la dépendance affective ?

Dans une relation, lorsqu’il y a une personne qui souffre d’un attachement affectif excessif, cette dernière ne réfléchit et n’agit pas toujours comme l’autre. D’un point de vue psychologique, la personne dépendante pense différemment, conçoit autrement et vit d’une façon particulière les émotions.

Il faut dire que cette personne aura tendance à solliciter en permanence l’avis de son partenaire. Cela s’explique par le fait qu’elle se dit dans sa tête qu’elle a forcément besoin de l’autre pour agir ou pour prendre une décision. Par ailleurs, la personne dépendante a du mal à se séparer de son partenaire.

Dans certains cas, des personnes dépendantes acceptent facilement des choses intolérables de la part de leur partenaire. Elles peuvent ainsi se laisser brimer, accepter des violences ou encore des humiliations, afin de se sentir sous le joug de celui-ci. Il faut dire qu’il s’agit là d’un stade évolué de l’attachement affectif excessif. Lorsque cela arrive, il est toujours préférable de se faire soigner.

Que faire lorsque vous être trop attaché affectivement ?

En cas d’attachement affectif excessif, certains troubles peuvent être remarqués tels que la dépression, la panique, la bipolarité, l’anxiété, etc. Les personnes qui en souffrent peuvent finir par devenir accros à l’alcool, à la drogue ou encore au tabac.

Il faudra alors faire appel à un psychiatre pour obtenir de l’aide. Après un diagnostic dûment réalisé, ce dernier adoptera une stratégie thérapeutique pour aider la personne concernée à retrouver tout doucement un état normal. Il peut donc utiliser la thérapie cognitivo-comportementale ou encore la thérapie interpersonnelle.


Lisez aussi:

Comment faire le sevrage d’une addiction et dépendance affective